Dirty gold

Auteur(s) Angel Haze (Chant)
Titre(s) Dirty gold / Angel Haze, chant.
Editeur(s) Universal Island/Republic Rec, 2013.
Contient Sing about me. - Echelon (It's my way). - A tribe called red. - Deep sea diver. - Black synagogue. - Angels and airwaves. - April's fool. - White lilies/White lies. - Battle cry. - Black dahlia. - Planes fly. - Dirty gold. - Rose tinted suicide. - Vinyl. - Crown. - New York.
Notes Textes des chansons. - On l'a connue aux côtés de Wookid et proche d'Azelia Banks ; Angel Haze est une figure libre du féminisme pop. Très attendue, la New Yorkaise originaire de Detroit, fait le buzz sur internet depuis longtemps, et c'est réussi. Avec la pochette de cet opus et le premier extrait, A tribe called red, elle tient ses promesses : elle ne fait pas dans la dentelle et joue sur la provoc et la déflagration. Flow épileptique à la limite du dubstep et de la folie pure ! (Note du distributeur). - Inrockuptibles No.955 p.72 du 19/03/2014. 4/5.
Sujet(s) Rap : East coast
Indice(s) 1.56
Ajouter à une liste
Réserver

Exemplaires

Exemplaires : Dirty gold
Titre Localisation Support Genre Cote Situation Date retour
Dirty gold MusiqueCDCD musiques afro-américaine1.5 ANGEn rayon

Description

Note

Commentaires

Tags

Extraits musicaux

Table des matières

Biographie

Extrait

Autres enrichissements

Appartient aux sélections

COM_OPAC_DOM

Vidéos

Ceux qui ont emprunté

Ceci pourrait vous intéresser

Ceux qui ont consulté