Chaque année, à partir du mois de novembre, la saison des prix littéraires revient pour couronner les meilleurs romans de la rentrée...

Découvrez les lauréat-e-s 2018, un excellent cru aux yeux de la critique...

 

 

Prix Goncourt : Leurs enfants après eux, de Nicolas Mathieu (Actes Sud)

Prix Renaudot : Le Sillon, de Valérie Manteau (Le Tripode)

Prix Fémina : Le Lambeau, de Philippe Lançon (Gallimard)

Prix Médicis : Idiotie, de Pierre Guyotat (Bernard Grasset)

Prix Renaudot essai : Avec toutes mes sympathies, d'Olivia de Lamberterie ( Stock)

Prix Interallié : L'Hiver du mécontentement, de Thomas B. Reverdy (Seuil)

Prix Fémina étranger : La Neuvième heure, de Alice McDermott  (Quai Voltaire)

Prix Goncourt des Lycéens : Frères d'armes, de David Diop (Seuil)

Prix Renaudot des Lycéens : La Vraie vie, d'Adeline Dieudonné (L'Iconoclaste)

Petit guide pour mieux connaître les prix littéraires  :

Le Prix Goncourt a été créé en 1892 par Edmond de Goncourt : il est le prix littéraire le plus prestigieux et récompense "le meilleur ouvrage d'imagination en prose paru dans l'année". Il est aussi le plus convoité parce qu'il assure à l'auteur qui le reçoit des ventes conséquentes et une grande couverture médiatique.

Le Prix Théophraste Renaudot dit Prix Renaudot a été créé en 1926 par des journalistes et des critiques littéraires attendant les délibérations du jury du Prix Goncourt. Il est annoncé en même temps que le prix Goncourt (le premier mardi de novembre).

Le Prix Fémina a été créé en 1904 par 22 collaboratrices du magazine "La Vie heureuse" afin de constituer une contre-proposition au prix Goncourt jugé misogyne. Le jury est exclusivement féminin.

Le Prix Interallié a été créé en 1930 par une trentaine de journalistes qui attendaient les délibérations du jury du prix Fémina.

Le Prix Médicis a été créé en 1958 par Gala Barbisan et Jean-Pierre Giraudoux afin de récompenser un auteur débutant et qui n'est pas encore connu du public.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir